Epopée Familiae….en 2001   Leave a comment

J’ai réalisé ce texte en 2002, mais je pense qu’il est toujours d’actualité ??

 

EPOPEE FAMILIALE

 

A toi, mon Fils…..mais aussi à tous les Pères et leurs fils…

 

L’an dernier,votre fils vous a posé – par écrit – la question existentialiste du siècle : « Papa, alors que je menais cahin-caha mon adolescence difficile, que faisais-tu pendant ce temps là ? ».

 

Vous êtes alors, pensivement, revenu sur les lieux de vos débuts d’adulte en tant que cadre responsable, vous avez voulu expliquer à votre fils le théâtre de vos exploits et de vos bagarres de jadis : la société où vous avez passé la plus part de votre vie Industrielle, les contraintes terribles de cette même vie, une lutte à mort où les plus faibles succombent, votre stress de l’époque vous ayant conduit jusqu’à une maladie bien connus des cadres dirigeants.…

Vous vous êtes même laissé aller à broder un peu, lorsqu’il y avait des « bons côtés » à narrer, histoire de l’impressionner ! C’est que vous avez été jeune vous aussi ! Et vous ne rechigniez pas, en ce temps-là, à quelques frasques à l’égard desquelles vous nourrissiez encore un peu de nostalgie….

 

Ainsi la dureté dont vous avez fait montre à l’époque à l’égard des incartades de votre fils —  (comme jadis votre propre père envers vous : "une main de fer dans un gant de velours") – ne signifiait pas votre incompréhension. C’est ce que tout parent doit à son enfant pour l’aider à grandir : car chacun a droit à ce frisson particulier qu’on éprouve dans une aventure extraordinaire vécue à l’insu – ou à cause — des autres, où l’on se fait peur sans vraiment se mettre en danger, où l’on engrange des souvenirs pour plus tard…pour pouvoir , à l’occasion, les raconter à son fils, quand il sera lui-même jeune adulte !

 

Mais votre fils, justement, n’a pas, ce jour là, répondu à votre attente. Vous avez même cru sentir chez lui un peu de condescendance : il vous a juste posé une petite question par retour de courrier pour faire mine de s’intéresser à votre histoire. Un instant même, vous vous êtes senti ridicule. Et vous en avez déduit que le passé des parents n’intéressait plus les enfants : la nouvelle génération a définitivement tourné la page !

 

N’en croyez rien ! Il y a même fort à parier que, dès le lendemain, votre fils, à son travail, a raconté fièrement à son « grand chef » les exploits de son père. Vous n’en saurez jamais rien ; mais, pourtant, il a certainement pris la mouche si quelqu’un les avais mis en doute…Son père n’est pas une mauviette et il ne laissera jamais personne le critiquer !

 

Car tout enfant, tout jeune adulte qu ‘il soit, a droit à une histoire glorieuse. Tout enfant a besoin d’une épopée familiale. D’une mythologie qu’il puisse faire sienne…Il doit pouvoir se revendiquer d’un passé et en être fier. Ceux qui aujourd’hui, n’ont pas cette chance-là portent sur les épaules un terrible fardeau : ils doivent eux-mêmes s’inventer le mythe de leurs origines. Et au lieu de raconter, en les enjolivant, les exploits de leurs aïeuls, ils foncent, tête baissée, dans les pires écueils : car c’est à eux que revient de faire la preuve qu’ils ont un nom, qu’ils existent dans le monde et que leur place y a été préparée.

 

Les exploits de nos ancêtres ne nous font pas seulement rêver, ils nous évitent le péril majeur : d’avoir à prouver nous-même, trop tôt, que nous sommes un héros… En revendiquant l’histoire dont ils sont issus, nos enfants se donnent le temps d’inventer la leur. Et ils ont, plus que jamais, besoin de ce sursis-là.

 

Et au final, ils deviennent à leur tour un héros. Et ils raconteront, eux aussi, à leurs enfants l’histoire de leur vie….mais seulement lorsque leurs enfants la leur demanderont.

 

Michel DECOMBLE

18 Juillet 2002

Publicités

Publié 4 février 2008 par micdec dans Philosophie

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :