Une amie Québecoise m’a dit (suite du 10 février 2008)   Leave a comment

Le franc parler de nos cousins Québecois

 

Voici un complément de mon billet publié précédemment (le 10 février 2008) et qui m’a été aimablement transmis par une amie. Je me fais donc un plaisir de vous le communiquer.

J’attire votre attention sur le fait que certains des termes ci-dessous sont quasiment les mêmes que dans « le patois d’un C’hnord » ???!

(Ndlr : Texte pris sur le site de Maya) 

Faire la baboune =  bouder

L’a des bidoux c’te gars-là  = avoir beaucoup d’argent

Des motons dans l’estomac = être angoissé

J’ai la chienne =  j’ai peur

Coudon, as-tu la danse de St-Guy =  il bouge tout le temps

Y’a de la mine dans le crayon = un gros appétit sexuel

La guédille au nez  =  le nez qui coule

T’es mieux de te tenir le corps raide et les oreilles molles =  tiens-toi tranquille

J’ai le feu au cul = je suis enragé

Ii a la gueule fendue jusqu’au oreilles =  il sourit largement

J’ai le feu au passage = être en colère

J’ai le flu = la diarrhée

J’ai le moton = être ému

Avoir les yeux crasse = des yeux enjôleurs

Elle veut son biscuit (son nananne) = elle désire une relation sexuelle

 J’ai tu une poignée dans le dos ? = tu me prends pour un imbécile ?

Avoir un rapport =  faire un rot

J’ai déjà vu neiger avant toi = j’ai de l’expérience

Un beau smatte =  un gars qui n’agit pas intelligemment

Beurrer épais = exagérer une situation

Branler dans le manche = difficulté à faire un choix

Broche à foin = quelque chose de mal organisé

J’suis lodé = j’ai plein de travaux à faire

Y’é guerlot ce soir = il a trop bu

Etre chicken = avoir peur

Partir sur une  go = faire le party

Passer dans le beurre = manquer son coup

Y va manger ses bas = Il va avoir de graves problèmes

Je suis rendu au boutte = je suis épuisé

Courir la galipotte = avoir de nombreuses aventures

Ca prend tout mon petit change = faire de gros efforts

Y’a tu vu la binne ?  = as-tu vu son expression en parlant de quelqu’un

Té viré su’le top  =  t’as perdu la tête

La vieille sacoche = en parlant d’un femme âgée peu aimable

C’est un beau tireux de pipes = en parlant d’un blagueur

Tu me tapes sur le gros nerf = incapable d’endurer quelqu’un d’insupportable

Là… je tire la plogue  = j’en ai fini avec cette situation

Tire-toi une bûche =  viens t’asseoir

Il se pète les bretelles = il est très fier

Se poigner le moine =  être là à ne rien faire

Tu t’es mis sur ton 36 = tu as mis des beaux vêtements

T’énerves pas le poil des jambes = panique pas

S’enfarger dans les fleurs du tapis = s’arrêter à des détails insignifiants

Il sent le ouistiti = il pue

Je me fens le cul…  =  je fais de gros efforts

Je lui ai passé un petit Québec = je lui ai joué un tour dans le dos

On n’est pas sorti du bois = on est pas à bout de nos misères

Dégraye la table = desservir la table

Je vais la domper = je vais terminer notre relation

As-tu vérifié les fiouses ? = as-tu vérifié les fusibles ?

Ça c’est une grosse menterie =  un gros mensonge

Elle a toute une paire de  d’jos = elle a de gros seins

Quessé  = qu’est-ce que ?

Questa ? = qu’est-ce que tu as ?

Une vraie réguine = un truc qui fonctionne mal

Asteure  =  maintenant

Ousse que  j’ai mis mes barniques ? = chercher ses lunettes

Bobépines =  pinces à cheveux

Mon chandail bâré  =  chandail à rayures

Y a tu vu le bazou ?  = vieille voiture

Une bébitte à patates = une coccinelle

Une bécosse qui pue  =  WC, des toilettes à l’extérieur

Les beus  =  les policiers

Une bière tablette = une bière à la température de la pièce

Il est bizouneux = quelqu’un qui ne fait pas grand chose

C’est un bon jack = quelqu’un de bien, gentil

La boss de bécosses = quelqu’un qui donne des ordres

Un botch de cigarette =  un mégot de cigarette

Un boc de bière = un verre de bierre pression

Une braoule = une grosse cuillère

Un petit coup de fort = prendre de la boisson alcoolisée

Elle a été bumpée =  elle a été rétrogradée à son travail

Je l’ai câlé au travail = téléphoné au travail

Capoter = perdre les nerfs

As-tu fini de chigner ?  = arrête de pleurnicher

Les chnolles = les testicules

Une bonne chotte de cognac=  un petit coup

Champlures = les robinets

Avoir la falle basse = être fatigué

ja vais aller gazer = aller mettre de l’essence

Bon ben… c’est toutte pour aujourd’hui ; j’ai un oeil qui se crisse de l’autre ! 

 

Publicités

Publié 6 mars 2008 par micdec dans Divertissement

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :