9 novembre, mon Anniversaire et la chute du mur de Berlin !   8 comments

 

Vous ayant déja présenté des photos de Berlin et de son mur, avant et après sa chute, puisque nous y étions…..voici donc un complément : Hier était le jour de son anniversaire….

Le mur de Berlin fait peau neuve pour les 20 ans de sa disparition

Depuis l’article de Patrick Saint-Paul
06/11/2008 | Mise à jour : 11:00 |

.

L’East Side Gallery, qui rassemble les œuvres de 118 artistes sur un tronçon de 1300 de l’édifice en béton sera totalement restauré le 9 novembre 2009.  

  

Située entre le pont Oberbaum et la gare Ostbahnhof, la East Side Gallery est un endroit particulier où l'art reflète un moment unique dans l'histoire d'une Allemagne autrefois divisée. Après la chute du mur, le 9 novembre 1989, plus d'une centaine d'artistes sont venus du monde entier pour transformer avec leurs images le côté est du mur, jusqu'alors inaccessible. La culture alternative de l’underground berlinois est alors entrée en contact avec la surface. Les quelques 106 fresques expriment l'euphorie et l'espoir. Cependant, les deux tiers des œuvres peintes il y a dix neuf ans ont été très endommagées par le temps. La pluie et la rouille des barres métalliques coulées dans le béton provoquent l’érosion du mur transformé en galerie d’art et des œuvres qu’il porte. Les collectionneurs vandales et autres tagueurs ont aussi abîmé les peintures. A partir du 9 novembre, les artistes viendront repeindre leurs fresques… afin que le mur retrouve ici tout son lustre dans un an pour le vingtième anniversaire de sa chute.

Située entre le pont Oberbaum et la gare Ostbahnhof, la East Side Gallery est un endroit particulier où l’art reflète un moment unique dans l’histoire d’une Allemagne autrefois divisée. Après la chute du mur, le 9 novembre 1989, plus d’une centaine d’artistes sont venus du monde entier pour transformer avec leurs images le côté est du mur, jusqu’alors inaccessible. La culture alternative de l’underground berlinois est alors entrée en contact avec la surface. Les quelques 106 fresques expriment l’euphorie et l’espoir. Cependant, les deux tiers des œuvres peintes il y a dix neuf ans ont été très endommagées par le temps. La pluie et la rouille des barres métalliques coulées dans le béton provoquent l’érosion du mur transformé en galerie d’art et des œuvres qu’il porte. Les collectionneurs vandales et autres tagueurs ont aussi abîmé les peintures. A partir du 9 novembre, les artistes viendront repeindre leurs fresques… afin que le mur retrouve ici tout son lustre dans un an pour le vingtième anniversaire de sa chute. (Patrick Saint-Paul)

Derrière le mur et les barbelés, le soleil se couche toujours à l’Ouest, sur les nuits folles de Berlin et New York. Cependant, c’est grâce à la partie orientale de la ville que Berlin est aujourd’hui l’une des capitales les plus branchées du monde. Les hangars et usines désaffectées de l’ancien Berlin Est sont devenus le terrain de prédilection des DJ venus du monde entier pour animer des soirées «électro». La culture underground y cohabite avec un nouvel art de vivre berlinois.

Derrière le mur et les barbelés, le soleil se couche toujours à l’Ouest, sur les nuits folles de Berlin et New York. Cependant, c’est grâce à la partie orientale de la ville que Berlin est aujourd’hui l’une des capitales les plus branchées du monde. Les hangars et usines désaffectées de l’ancien Berlin Est sont devenus le terrain de prédilection des DJ venus du monde entier pour animer des soirées «électro». La culture underground y cohabite avec un nouvel art de vivre berlinois. (Patrick Saint-Paul)

L’artiste s’est inspiré du célèbre Guernica peint par Pablo Picasso, après la destruction de la ville espagnole sous les bombes de Franco et de ses alliés nazi en 1937. Traumatisée et défigurée par les bombardements alliés, qui ont contribués à faire plier le régime d’Hitler, Berlin a ensuite été déchirée par la division entre sa partie orientale contrôlée par les communistes et les quartiers occidentaux sous contrôle américain, britannique et français. Berlin Ouest était devenu le symbole de la résistance du monde libre face à l’oppression communiste.

L’artiste s’est inspiré du célèbre Guernica peint par Pablo Picasso, après la destruction de la ville espagnole sous les bombes de Franco et de ses alliés nazi en 1937. Traumatisée et défigurée par les bombardements alliés, qui ont contribués à faire plier le régime d’Hitler, Berlin a ensuite été déchirée par la division entre sa partie orientale contrôlée par les communistes et les quartiers occidentaux sous contrôle américain, britannique et français. Berlin Ouest était devenu le symbole de la résistance du monde libre face à l’oppression communiste. (Patrick Saint-Paul)

Les artistes ont aussi investi le côté ouest du mur. Avant la chute du rideau de béton, la plupart des Allemands de l’Est (Ossis) devaient se contenter de fantasmes sur la vie chez leurs voisins occidentaux, perçue comme un paradis de la consommation, avec ses supermarchés regorgeant de victuailles et ses voitures de luxe. De nombreux Ossis ont bravé les gardes frontières est-allemand, au péril de leur vie, pour fuir la dictature communiste et passer de l’autre côté, pour y vivre en liberté. Ici, les personnages de la fresque, peinte sur la face ouest, fuient involontairement, ou non, vers l’ancien Berlin Est… aujourd’hui totalement occidentalisé. Depuis le début de la crise financière, une majorité d’Ossis estiment, qu’ils vivent une sorte de plongée cauchemardesque dans l’enfer capitaliste.

Les artistes ont aussi investi le côté ouest du mur. Avant la chute du rideau de béton, la plupart des Allemands de l’Est (Ossis) devaient se contenter de fantasmes sur la vie chez leurs voisins occidentaux, perçue comme un paradis de la consommation, avec ses supermarchés regorgeant de victuailles et ses voitures de luxe. De nombreux Ossis ont bravé les gardes frontières est-allemand, au péril de leur vie, pour fuir la dictature communiste et passer de l’autre côté, pour y vivre en liberté. Ici, les personnages de la fresque, peinte sur la face ouest, fuient involontairement, ou non, vers l’ancien Berlin Est… aujourd’hui totalement occidentalisé. Depuis le début de la crise financière, une majorité d’Ossis estiment, qu’ils vivent une sorte de plongée cauchemardesque dans l’enfer capitaliste. (Patrick Saint-Paul)

Le 9 novembre 1989, après des semaines de manifestations monstres au cours desquelles les Allemands de l’Est réclament démocratie et libertés en RDA, le mur tombe. Grâce aux annonces des radios et télévisions de RFA et de Berlin-Ouest, intitulées : « Le Mur est ouvert ! », plusieurs milliers de Berlinois de l'Est se pressent aux points de passage et exigent de passer. Sans ordre concret ni consigne mais sous la pression de la foule, le point de passage de la Bornholmer Strasse est ouvert peu après 23h, suivi d'autres points de passage tant à Berlin qu'à la frontière avec la RFA. Dans l’euphorie une véritable marée humaine franchira la barrière, pour fraterniser avec les Allemands de l’Ouest.

Le 9 novembre 1989, après des semaines de manifestations monstres au cours desquelles les Allemands de l’Est réclament démocratie et libertés en RDA, le mur tombe. Grâce aux annonces des radios et télévisions de RFA et de Berlin-Ouest, intitulées : « Le Mur est ouvert ! », plusieurs milliers de Berlinois de l’Est se pressent aux points de passage et exigent de passer. Sans ordre concret ni consigne mais sous la pression de la foule, le point de passage de la Bornholmer Strasse est ouvert peu après 23h, suivi d’autres points de passage tant à Berlin qu’à la frontière avec la RFA. Dans l’euphorie une véritable marée humaine franchira la barrière, pour fraterniser avec les Allemands de l’Ouest. (Patrick Saint-Paul)

En juillet 2006, pour faciliter l'accès à la Spree, en face de la salle omnisports du O2 World, en cours de construction, 40 mètres de la section du mur ont été déplacés un peu à l'ouest, parallèlement à la position initiale. La construction du O2 World fait partie du gigantesque projet de développement des berges orientales de la rivière. On peut y assister à des matches de basquet et de hockey sur glace et à des concerts.

En juillet 2006, pour faciliter l’accès à la Spree, en face de la salle omnisports du O2 World, en cours de construction, 40 mètres de la section du mur ont été déplacés un peu à l’ouest, parallèlement à la position initiale. La construction du O2 World fait partie du gigantesque projet de développement des berges orientales de la rivière. On peut y assister à des matches de basquet et de hockey sur glace et à des concerts. (Patrick Saint-Paul)

Après la réunification allemande, le 3 octobre 1990, les Berlinois ont eu une seule hâte : faire disparaître la cicatrice laissée par le «mur de la honte». Les pans de béton seront presque tous démantelés. La East Side Gallery, qui s’étend sur 1,3 kilomètre est la plus longue portion de mur conservée. Elle est devenue l’une des principales attractions touristiques de la capitale allemande. On vient y voir les fresques de cette exposition permanente, représentant les symboles de la RDA, ses vopos (gardes frontières), ses miradors et ses trabis. Mais aussi pour se pour prendre physiquement la mesure de ce mur de béton haut de trois mètres.

Après la réunification allemande, le 3 octobre 1990, les Berlinois ont eu une seule hâte : faire disparaître la cicatrice laissée par le «mur de la honte». Les pans de béton seront presque tous démantelés. La East Side Gallery, qui s’étend sur 1,3 kilomètre est la plus longue portion de mur conservée. Elle est devenue l’une des principales attractions touristiques de la capitale allemande. On vient y voir les fresques de cette exposition permanente, représentant les symboles de la RDA, ses vopos (gardes frontières), ses miradors et ses trabis. Mais aussi pour se pour prendre physiquement la mesure de ce mur de béton haut de trois mètres. (Patrick Saint-Paul)

Devenue méconnaissable, la fresque «Test the Best» est l’une des plus connues. Ses couleurs sont délavées par le temps et elle est recouverte de tags. Des colonnes de Trabant pétaradantes, la voiture emblématique du régime est-allemand, surnommée Trabi, ont traversé le mur après le 9 novembre. Dans l’ivresse de l’ouverture, plusieurs d’entre elles, ainsi que leurs passagers, ont succombé à des accidents quelques heures après avoir testé la liberté. Aujourd’hui, il est possible de visiter Berlin Est en «Safari trabi».

Devenue méconnaissable, la fresque «Test the Best» est l’une des plus connues. Ses couleurs sont délavées par le temps et elle est recouverte de tags. Des colonnes de Trabant pétaradantes, la voiture emblématique du régime est-allemand, surnommée Trabi, ont traversé le mur après le 9 novembre. Dans l’ivresse de l’ouverture, plusieurs d’entre elles, ainsi que leurs passagers, ont succombé à des accidents quelques heures après avoir testé la liberté. Aujourd’hui, il est possible de visiter Berlin Est en «Safari trabi». (Patrick Saint-Paul)

Avec la construction du mur, le 13 août 1961, la porte de Brandebourg se retrouve au milieu du ''No Man's Land'' gardé par les soldats de RDA et ne peut donc plus être traversée ni à l'est ni à l'ouest. Seuls les frontaliers de Berlin-Est peuvent passer devant. Durant la séparation, l'aigle qui trône en haut de la porte fut retiré. Il retrouva sa place lors de la réunification. Tous les événements importants de l'histoire de Berlin sont liés à la porte de Brandebourg comme symbole de la ville mais aussi de l'État. Ainsi, c'est sous la pression de plus de 100 000 personnes que 28 ans après sa construction le mur fut enfin rouvert au niveau de la porte le 22 décembre 1989.

Avec la construction du mur, le 13 août 1961, la porte de Brandebourg se retrouve au milieu du « No Man’s Land » gardé par les soldats de RDA et ne peut donc plus être traversée ni à l’est ni à l’ouest. Seuls les frontaliers de Berlin-Est peuvent passer devant. Durant la séparation, l’aigle qui trône en haut de la porte fut retiré. Il retrouva sa place lors de la réunification. Tous les événements importants de l’histoire de Berlin sont liés à la porte de Brandebourg comme symbole de la ville mais aussi de l’État. Ainsi, c’est sous la pression de plus de 100 000 personnes que 28 ans après sa construction le mur fut enfin rouvert au niveau de la porte le 22 décembre 1989. (Patrick Saint-Paul)

Embarqués dans une trabi, le patron de l’URSS, Leonid Brejnev, et son protégé est-allemand, Erich Honecker, traversent le mur qu’ils ont érigé ensemble. La célèbre photographie du «baiser de la honte» symbolisera la domination soviétique sur la RDA et donnera lieu à de nombreuses illustrations. Usée par le temps, la plus célèbre fresque s’est presque totalement effacée.

Embarqués dans une trabi, le patron de l’URSS, Leonid Brejnev, et son protégé est-allemand, Erich Honecker, traversent le mur qu’ils ont érigé ensemble. La célèbre photographie du «baiser de la honte» symbolisera la domination soviétique sur la RDA et donnera lieu à de nombreuses illustrations. Usée par le temps, la plus célèbre fresque s’est presque totalement effacée. (Patrick Saint-Paul)

De nombreux immigrés se sont installés dans les quartiers de l’ancien Berlin Est, où l’immobiliser est plus abordable qu’à l’ouest. Leur intégration en ex-RDA, hermétiquement fermée à l’immigration pendant la période communiste et où régnait une grande méfiance vis-à-vis des étrangers, ne s’est pas faite sans difficultés. L’image de ces deux femmes voilées turques passant devant le mur évoque aussi la barrière de séparation d’Israël avec les Palestiniens. Le mur est recouvert de dizaines de tags et d’une fresque faisant le parallèle avec l’ouvrage érigé entre Jérusalem et Abou Dis, de messages de paix appelant à faire tomber les barrières entre les hommes et pour la liberté.

De nombreux immigrés se sont installés dans les quartiers de l’ancien Berlin Est, où l’immobiliser est plus abordable qu’à l’ouest. Leur intégration en ex-RDA, hermétiquement fermée à l’immigration pendant la période communiste et où régnait une grande méfiance vis-à-vis des étrangers, ne s’est pas faite sans difficultés. L’image de ces deux femmes voilées turques passant devant le mur évoque aussi la barrière de séparation d’Israël avec les Palestiniens. Le mur est recouvert de dizaines de tags et d’une fresque faisant le parallèle avec l’ouvrage érigé entre Jérusalem et Abou Dis, de messages de paix appelant à faire tomber les barrières entre les hommes et pour la liberté. (Patrick Saint-Paul)

L’histoire de Berlin Ouest a scellée une profonde amitié entre l’Allemagne et les Etats-Unis. Éprouvée par les bombardements, marquée par l’occupation d’après guerre, Berlin Ouest, qui forme un îlot au milieu de la zone contrôlée par les communistes, est menacée par le blocus soviétique. Un pont aérien, établi par les alliés, maintiendra la ville sous perfusion entre 1948 et 1949. Avec son célèbre discours, «Ich bin ein Berliner», Kennedy fera de Berlin la ville symbole de la liberté.

L’histoire de Berlin Ouest a scellée une profonde amitié entre l’Allemagne et les Etats-Unis. Éprouvée par les bombardements, marquée par l’occupation d’après guerre, Berlin Ouest, qui forme un îlot au milieu de la zone contrôlée par les communistes, est menacée par le blocus soviétique. Un pont aérien, établi par les alliés, maintiendra la ville sous perfusion entre 1948 et 1949. Avec son célèbre discours, «Ich bin ein Berliner», Kennedy fera de Berlin la ville symbole de la liberté. (Patrick Saint-Paul)

 

  

J’en profite pour envoyer un petit clin d’oeil à mon Fils Christophe et à son épouse Christine,

à mon Petit-fils Jérôme , ma petite fille Josie

mais aussi à Thomas et Sabine, ses Grands Parents de Berlin….

Remember, Christophe, on en a « cassé » ensemble, de ce mur !!

  

 

Publicités

Publié 10 novembre 2008 par micdec dans Le Passé

8 réponses à “9 novembre, mon Anniversaire et la chute du mur de Berlin !

Souscrire aux commentaires par RSS.

  1. ben bonne fête alors mimi
    mais bordel
    tout ça nous rajeunit pas
    cécile étant née en décembre 1990
    en c etait pas longtemps après sa naissance quoi
    putain la joie de mon père et e ma mère quand ce putain de saleté de mur est tombé
    il pleurait mon papa
    dingue
    m\’enfin ça passe sacrément vite tout ça
    sacrément
    et nous petits bouts de matière, on traverse ainsi l histoire sans même parfois en avoir conscience
    si jamis tu as des nouvelles de plumette que je sais en "retrait"
    fais lu des bisous pour moi et dis lui que je  l oublie pas et que j espère qu elle va bien
    bisous mimi columbo

  2. c est quand même un sacré beu billet que tu nous a fait là !
    sacré beau
    un que je ferais pas
    on peut pas mieux faire  sur le sujet
    poutoux

  3. Grand Dieu que les années passent vite.La chute du mur de Berlin, comme si c\’était hier. beau billet sur les deux Allemagnes et autresdétails non moins intéressants.Bon anniversaire Michel avec un peu de retard.bien amicalement

  4. Kikou Michel,
    Vraiment dsée du retard, mais mieux vaut tard que jamais.
    Dans le 30, j\’ai pensé à toi le 9, mais pas de net, pas ton num portable.
    Alors très bonne anniversaire à toi,
    Et chapeau bas pour ce magnifique billet.
    Gros bisou

  5. merci michel,j\’avais oublié que ton fils était à berlin.c\’est béte,mais le message de mon messenger est vrai.c\’est mon regret de ne pas avoir été à berlin ce jour la,aux cotés dehttp://sylviejamet.over-blog.com/article-6504063.htmlamitiés michelje suis embété avec mon movie maker qui me plante.alors je cherche

  6. Tes enfants ou toi avez vous pu récupérer un morceau du mur de Berlin, en souvenir?

  7. Mais oui, Paco, c\’était pourtant interdit mais on en a cassé au burin et au marteau ! Il y a une photo dans l\’album !! J\’en ai encore des morceaux…Maintenant, des escrocs en font des faux avec du béton et de la barbouille !!!

  8. Paco ! J\’avais pas pigé que c\’était toi !PffffJe sais pas si j\’ai accepté ton invitation, si je t\’ai invitée ou pas Je fais gaffe maintenant au nouveau blogs avec des noms bizarresJ\’ai bien reçu ton mail mais j\’avais pas fait le rapprochement avec toiPourquoi tu changes tout le temps ?On te fait chier ?Ben alors condoléances lolJe sais comment ça faitGros Bisous ma Plumette/Paco/MaryOh là là ! Moi je sais plus hein !Douce nuit toiJ\’attends de te rencontrer sur Paname ça me fera plaisir !Bisous à toi ma belle

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :