Consommation : Les étiquettes valsent toujours   Leave a comment

Articles

Prix 2001

Prix 2006

Evolution

Malabar

0.08 €

0.20 €

+ 150 %

Pomme (Kg)

1.52 €

3.54 €

+ 132.8 %

Dentifrice

1.60 €

2.95 €

+ 84 %

Sandwich (Jambon Beurre)

2.29 €

3.50 €

+ 53 %

Café (Comptoir)

0.76 €

1.10 €

+ 44.7 %

Place de Cinéma

6.86 €

9.50 €

+ 38.5 %

Plein Diesel (50 l)

40.00 €

55 €

+ 37.5 %

Garde d’enfants (1 heure)

7.62 €

10 €

+ 31.2 %

Croissant

0.69 €

0.85 €

+ 23 %

Baguette

0.65 €

0.80 €

+ 23 %

Consultation généraliste

17.53 €

21 €

+ 20 %

Big Mac

2.97 €

3.10 €

+ 4.5 %

Source : « Du Franc à l’Euro » Edition
l’Aube

Les plus fortes hausses pour les produits de consommation courante sont celles des pommes, du dentifrice et du sandwich.

LES PEPINS restent en travers de la gorge. Entre 2001 et 2006, avant et après l’arrivée de l’euro, le kilo de pommes a augmenté de… 132,8 % ! Et le bon vieux sandwich jambon beurre au comptoir ? Du 53 % bien tassé. Ces chiffres sont tirés d’un petit ouvrage fort utile qui vient de sortir, « Du franc à l’euro, la vérité sur les prix » (1), rédigé par un directeur de recherches CNRS, Jean Viard. Le livre suit la journée ordinaire d’un consommateur et tout ce qu’il achète du matin au soir, du pain au chocolat 1 € (+ 10%) à la place de cinéma à 9,50 € (+ 38,5 %).«

Le sentiment populaire est largement justifié

La faute à l’euro ? Oui pour certains produits, quand les commerçants ont abusé, mais pas pour tout A l’inverse, les biens d’équipement ont baissé, comme les écrans plats (- 86,7 %). Le décalage est vertigineux entre ces relevés de prix et le très institutionnel indice Insee, qui, dans la même période, ne grimpe que de 10 % (2).

A propos de la vie chère, Jean Viard explique que « le sentiment populaire est largement justifié même si les chiffres de l’Irisée ne sont pas faux Seulement, ils cherchent une moyenne collective qui ne fait pas de sens pour les citoyens consommateurs… » Le chercheur pousse assez loin ses investigations. Il livre même l’augmentation du prix de la passe, rue
Saint-Denis : + 9,5 % (soit 50 €). Contrairement à d’autres professions, les dames de petite vertu, elles, ont été plutôt
sages… Eric Giacometti

(1)Coédition l’Aube essai et finance Info.

(2)Le 2 novembre 2006, notre journal avait lancé le débat en publiant une enquête sur l’évolution réelle des prix de trente produits de consommation courante.

Origine : Le Parisien du 19/03/2007

Rappel d’un tableau publié par un ami

(Désolé, mais je n’ai pas retenu son nom.. )

EVOLUTION DES PRIX DE CERTAINS PRODUITS ENTRE 2000 ET 2006

Produits

2000

en

Francs

2000

en
Euros

2006

en
Euros

Evolution

en
%

Baguette de pain,

3,00 F

0,46 €

0,85 €

86 %.

Laitue

4,50 F

0,69 €

1,20 à 1,50 €

74 à118 %

Café

6,00 F

0,9 €

1,50 €

64 %

Gaz Butane

130,00 F

19,82 €

26,00 €

31 %

Fuel pour chauffage(500l.)

1.200,00 F

182,93 €

315,00 €

72 %

Litre de lait

1,30 F

0,20 €

0,56 €

183 %

Brie

2,60 F

0,40 €

0,94 €

137 %

Coulommiers

5,20 F

0,79 €

2,07 €

161 %

Pommes de Terre 5 kg

1,50 F

0,23 €

4,30 €

1.781 %

Confiture

9,90 F

1,51 €

3,20 €

112 %

Chou vert

5,00 F

0,76 €

1,50 €

97 %

Beurre 205 g

3,75 F

0,57 €

0,95 €

66 %

EN COMPARAISON AVEC LES MINIMAS  RETRAITE

Minimum contributif

3.301,09 F

503,25 €

597,71 €

18,77 %

Réversion

1.488,33 F

 226,89 €

254,01 €

11,95 %

Veuvage

3.180,00 F

481,74 €

539,37 €

11,95 %

Minimum Vieillesse

Personne seule

3.573,83 F

544,83 €

610,28 €

12,01 %

Couple

6414,70 F

977,92  €

1.094,80 €

11,95 %

La conclusion s’impose d’elle-même… De plus en plus de prélèvements (taxes et impôts) et de moins en moins de pouvoir d’achat.

Personnellement, j’avais remarqué que, un peu plus d’un an environ avant le passage à l’€uro, les grandes surfaces avaient augmenté leurs prix… en prévision du coût de ce passage. Ce qui ne les a pas empêchés d’en remettre une (grosse !) lichette après le passage à l’€uro, en jouant sur l’amnésie bien connue des Français.

Avez-vous remarqué qu’à présent, sous le fallacieux prétexte du progrès informatique, il n’y a plus d’étiquetage auto collant individuel sur les produits ?? Pas facile ainsi de suivre la dérive réelle des prix ! (essayez de comparer deux facturettes à 5 ans d’écart !! de plus, l’impresion s’efface dans le temps !!!).

Quelle est la prochaine évolution technique qui se profile à l’horizon ?? : Les étiquettes électroniques en rayon qui permettent le changement instantané de milliers de prix en un instant !!

Déjà qu’une insidieuse tentative montre le bout de son nez en remplaçant le sourire gracieux des caissières par des robots automatiques ???

Allez, mes amis, je vous laisse à vos réflexions……et si vous complétiez ces tableaux avec les pris pratiqués actuellement ?????? Que de surprises !!!

Face à la ruée fantastique qui a suivi ma proposition ci-dessus, j’ai donc intégré ces quelques exemples….

On remet tout en francs pour rigoler et voir si on achèterait maintenant, en 2011, à ce prix là ?

   

     

    

    

      

Fort heureusement, une autre personne s’est aussi révoltée au sujet de ces hausses de prix

depuis le passage à l’Euro et a diffusé un fichier PPS.

Afin de compléter ce billet, j’ai transformé ce fichier en vidéo pour le publier ici.

(Auteur inconnu)

Voici une autre vidéo publiée dans YouTube

Ajoutée par le 7 mai 2011

L’augmentation de prix de 2000 à 2010. Le passage à l’Euro a été utile à certains.

Publicités

Publié 13 août 2011 par micdec dans Aliments et boissons

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :