POISSON OU POISON   Leave a comment

Avez-vous encore envie de manger du poiSon ?

Une Amie s’est livrée à une étude passionnée afin de savoir quel serait le futur de ses enfants.

J’ai pris sur moi de la relayer ici car j’ai moi aussi des enfants et petits enfant.

Je réfléchissais à la question depuis une conversation en famille ce week-end, mais en y pensant bien le sujet peut intéresser tout le monde !

Je me suis intéressée à la sécurité alimentaire sur la question de la filière pèche il y a quelque temps à la suite d’un documentaire sur le poiSSon d’élevage, qui était passé (probablement) sur Arte. Il fautsavoir qu’il y a des risques importants d’intoxication :

1/ L’une pour le poiSSon d’eau douce en raison des déversements en rivière par les entreprises polluantes (mercure, arsenic…), d’une part, et des produits toxiques utilisés dans l’industrie agricole : désherbants et autres sous-produits animaux…(eaux de ruissèlement) !

2/ Le poiSSon d’eau de mer présente trois risques de toxicité majeurs :
a) : les armées alliées ont déversé en mer un énorme stock de produits chimiques dits « armes bactériologiques », qu’ils avaient peur de voir arriver « entre de mauvaises mains »… (documentaire supprimé de YouTube comme par hasard), un lien ici : 
http://web.crdp-poitiers.org/file/DP_ArmesChimiquesSousLaMer.pdf?PHPSESSID=e093431c6e3f2ce85e9f2f97c5c3d74c

Si ce lien venait encore à disparaïtre, vous trouverez l’article complet dans un autre billet « Armes chimiques sous la mer ».

b) : L’industrie nucléaire produit moult déchets qu’elle ne sait pas transformer (le coup de la charrue avant les bœufs…), et les industriels n’ont rien trouvé de mieux que de jeter des barils de déchets un peu partout en mer : http://lesmoutonsenrages.fr/2012/07/11/quand-les-dechets-radioactifs-finissaient-dans-latlantique/

c) : L’accident de Fukushima et le rejet en mer des eaux du réacteur qui continue encore à ce jour : http://www.usinenouvelle.com/article/fukushima-des-pecheurs-s-opposent-au-rejet-d-eau-radioactive-en-mer.N196830

POUR COURONNER LE TOUT :
Vous avez sans doute  constaté en faisant les courses que l’étiquetage a changé sur le conditionnement des poiSSons congelés : le lieu d’emballage a remplacé le lieu de pêche, sans doute parce que les consommateurs ne voulaient pas ingurgiter les poiSSons de Fukushima. Mais si ce n’était que ça…

Pour le poiSSon d’eau douce je pense qu’il y a moyen d’avoir accès aux analyses sur l’eau des rivières en demandant aux élus locaux. Je pense que la carte de pêche doit pouvoir être une bonne option en y réfléchissant bien. Et pour le poiSSon de mer c’est plus difficile, si ce n’est de choisir des espèces autochtones du début de la chaîne alimentaire. Voilà pourquoi il faut savoir se montrer vigilant pour manger encore du poiSSon… J’espère que ce lien vous sera utile, en attendant mieux…
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3653_poisson_mercure_sante.php

Voila pour le (poiSon) poisson… Ce n’est pas réjouissant mais c’est la triste réalité… 

Publicités

Publié 5 mai 2014 par micdec dans Santé & bien-être

Tag(s) associé(s) : , ,

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :